Trois méthodes pour apprendre une langue étrangère (issues de trois films)

Trois méthodes pour apprendre une langue étrangère (issues de trois films)

Publié le Publié dans Apprendre les langues, Cinéma, Langage

Il n’est pas simple d’apprendre une langue étrangère… Comment s’y prendre ? Comment choisir la méthode qui nous convient parmi les méthodes disponibles ? Voici trois approches possibles que l’on peut voir à l’œuvre dans trois films… À vous de choisir !

 

Première méthode pour apprendre une langue étrangère : le cours collectif

Dans Love Actually (Richard Curtis, 2003), Jamie (Colin Firth) veut apprendre le portugais dans le but de demander la main d’Aurélia, jeune femme portugaise dont il est tombé amoureux, qui ne parle pas l’anglais. Il s’inscrit donc dans une école de langues et fréquente des cours collectifs intensifs.

Apprendre une langue étrangère : Colin Firth apprend le portugais en cours collectif
Colin Firth apprend le portugais en cours collectif

Cette méthode est-elle efficace ?

Oui, si on croit à Love Actually. En effet, une fois retrouvée Aurélia dans le restaurant portugais où elle travaille, Jamie lui fait sa déclaration en portugais, et elle accepte (en répondant dans un anglais hésitant, car elle avait elle aussi pris des cours de langues « au cas où »). Voici une interaction réussie couronnée d’un happy end !

 

Deuxième méthode pour apprendre une langue étrangère : le cours individuel

Dans Le goût des autres (Agnès Jaoui, 2000), l’entrepreneur Castella (Jean-Pierre Bacri) décide de prendre des cours d’anglais pour des raisons professionnelles. Comme par hasard, la professeure d’anglais n’est personne d’autre que la comédienne Clara, dont il est amoureux. Lors du premier cours, l’élève demande à la prof :

Jean-Pierre Bacri déclare sa flamme à sa professeure d’anglais.

– Oui. Alors, vous êtes professeur d’anglais, c’est ça?
– Je donne des leçons d’anglais, oui.
– Vous avez une méthode un peu… marrante ?
– Euh… marrante… Je ne saurais pas vous dire si elle est
spécialement marrante…

Marrant ou pas, le cours se poursuit… Donne-t-il de bons résultats ?

On peut dire que oui. Castella bricole un poème en anglais pour déclarer sa flamme à Clara, laquelle le rejette. Malgré cet échec, on ne peut pas nier que les cours ont été efficaces, étant donné que l’élève est finalement arrivé à exprimer ses sentiments grâce à ce qu’il a appris. D’ailleurs, si vous regardez le film jusqu’à la fin, il y aura un joli rebondissement…

 

Troisième méthode pour apprendre une langue étrangère : l’immersion totale

Dans Le treizième guerrier (John McTiernan, 1999), dont l’intrigue est vaguement inspirée par l’ancien poème anglo-saxon Beowulf, un homme de lettres arabe (Antonio Banderas) rejoint un groupe des vikings (oui, oui ! ^^) et les aide dans leur combat contre de mystérieux ennemis. Au début, le héros ne connaît rien à la langue de ses compagnons. Petit à petit, en écoutant leurs échanges, il commence à comprendre des mots, puis des phrases ; finalement, il arrive à intervenir dans la conversation. Voici cette séquence de cet autoapprentissage :

Que pouvons-nous dire de cette méthode ?

Simplement qu’elle est la meilleure, si l’apprenant a la possibilité de séjourner dans le pays dont il veut apprendre la langue, à condition qu’il soit motivé, concentré, et surtout déjà prédisposé à la découverte linguistique. Cela dit, sauf en ce qui concerne cette scène remarquable, vous pouvez oublier ce film ! ^^

Et vous, quelle est votre méthode préférée ?

Une réflexion au sujet de « Trois méthodes pour apprendre une langue étrangère (issues de trois films) »

  1. Ma méthode, c’est celle des paresseux : je m’installe dans le pays et j’essaie d’apprendre par imprégnation. Ça marche un peu mais va me falloir plusieurs années et, encore, je n’ose même pas espérer un jour marquer les accents toniques et atteindre l’objectif zéro faute de grammaire. Si j’étais moins paresseuse, je bosserais en parallèle avec des bouquins et j’irais deux fois plus vite et ma vie serait deux fois plus simple. Mais bon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *